top of page
Rechercher
  • Traduction : Dean

La vie tranquille d'un forgeron dans un monde parallèle

Dernière mise à jour : 17 déc. 2022



Chapitre 133: Soryu



« Sōryū… ? »


J'ai redemandé machinalement à Camilo. Les connaissances installées m'ont donné une idée générale de la géographie et du bon sens de ce monde, mais cela n'a pas couvert les détails sur les créatures vivantes ici.


"Ouais. Il s'appelle Soryu. Cependant, ce n'est en fait pas un dragon, c'est plutôt un lézard. »


Dans le monde précédent, il existe également des enregistrements d'appeler un énorme lézard comme dragon. Le lézard de Komodo était également appelé dragon de Komodo. Je suppose que c'est pareil dans ce monde aussi hein.


Au début, je pensais que c'était un lézard Zungri Mukkuri, mais le plus proche pourrait être un brontosaure de la taille d'un cheval. Cela ressemble plus à la version plus ronde et plus mignonne du dragon Kaminari répertorié dans les livres d'images. Ou peut-être est-ce la version plus mignonne d'un dragon occidental sans ailes dans le monde précédent. Ses écailles sont d'un beau vert émeraude comme le python vert ou le boa d'arbre émeraude dans le monde précédent, ajoutant du charme à sa gentillesse. Ses yeux sont les yeux dits reptiliens, mais ils sont ronds et adorables. Effectivement, si vous pensez que les reptiles sont mignons, ils auront l'air plutôt mignons.


Il paraît que les filles, du moins Diana, ne sont pas mauvaises avec les reptiles. Mon épaule a été frappée en permanence depuis un moment.


Oi, je savais que c'était mignon mais calmez-vous s'il vous plaît.


"Qu'est-ce que ce gars mange?"


On dirait que c'est un herbivore de par son apparence. Je me souviens avoir entendu dire que, comme les carnivores aiment manger de la viande, les muscles de leurs mâchoires et de leur cou augmentent pour que leur cou ne s'allonge pas autant. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement que les créatures de ce monde ont évolué comme celles du monde précédent. Après tout, il existe une chose telle que la magie ici et si elles évoluaient de la même manière, il n'y aurait pas d'elfes, d'hommes-bêtes ou de nains ni d'histoire sur les dragons eux-mêmes.


"Ça mange n'importe quoi. C'est ce que j'ai entendu. Eh bien, depuis qu'il est arrivé ici, on lui a donné de la viande et du fourrage et il a mangé les deux. »


"Je vois."


C'est un omnivore hein. Il y a de l'herbe autour de nous dans la forêt et nous pouvons nous procurer de la viande donc je n'aurai pas de problème pour son alimentation. Ou peut-être, comme un chat, est-il fondamentalement carnivore mais il mange aussi des plantes. J'ai vu des vidéos de chats mangeant délicieusement des germes de soja et du basilic dans le monde précédent. Je suppose que nous devrons le nourrir et voir combien il mange.


Exact, le montant. En fonction de la quantité de nourriture qu'il mange, nous devrons augmenter le temps de chasse de Samia et Diana et je devrai également acheter du fourrage à Camilo.


"Combien mange-t-il en un repas?"


« Eh bien, j'ai entendu dire qu'il ne mangeait pas tant que ça. Mais après un certain temps depuis qu'il est venu ici, il a commencé à manger beaucoup. »


"Hmm……"


Est-ce une frénésie alimentaire due au stress causé par des changements dans l'environnement ou quelque chose comme ça ? Mais alors, ce serait plus normal s'il ne mange pas et cela n'a aucun sens qu'il commence à manger plus après un certain temps.


Alors que je pensais que,


"Eizou, écoute..."


crie Liddy en tirant sur l'ourlet des vêtements.


"Hn ? Qu'y-a-t-il?"


J'ai docilement rapproché mes oreilles de Liddy. Liddy murmure à mes oreilles avec une voix que Camilo n'entend pas.


"Ce Sōryū contient le sang d'un dragon. C'est un descendant d'un dragon décent. »


Hmmm. Alors est-ce pour cela qu'il est omnivore ?


« Et les dragons mangent aussi du pouvoir magique. Cela complétera le pouvoir magique qui leur manquait avec les repas, c'est probablement pourquoi c'est comme ça. »


Après avoir dit cela, Liddy s'est éloignée de moi.


Je vois. Il y a peu de pouvoir magique dans les villes et villages. Liddy et les autres elfes ne s'installent pas dans les villes ou les villages car ils ont besoin de prendre régulièrement du pouvoir magique et le pouvoir magique dans ces zones est trop faible pour qu'ils le fassent.


Si le pouvoir magique est faible, il mangera beaucoup de nourriture. C'est peut-être la raison pour laquelle je n'ai pas vu d'autres Sōryū dans une grande place comme la Capitale. Et dans ce cas, mieux vaut garder un cheval pour le remorquage. Leur rapport coût-performance est meilleur donc il doit y avoir peu de maisons qui les gardent.


Pour le dire dans l'autre sens, dans notre cas, le problème du pouvoir magique est résolu. Il n'a peut-être pas besoin d'autant de nourriture car il y a un pouvoir magique épais dans ma maison que même les bêtes environnantes n'osent pas l'approcher. Je suis à peu près sûr que l'endroit où il a été initialement conservé ou capturé était un endroit avec une quantité décente de pouvoir magique. Et comme il est arrivé à un endroit où le pouvoir magique est mince, il est probablement devenu dépourvu de pouvoir magique, alors il a commencé à manger plus.


Dans ce cas, il ne sera pas gênant de le garder à la maison.


« Alors, tu ne le garderas pas ? »


"Ouais. Avec notre structure, ce n'est pas bon s'il n'y a qu'un seul Sōryū. De plus, comme nous faisons toujours des allers-retours sur de longues distances, ce Sōryū est un peu voyant. »


Ce que Camilo dit, c'est qu'avec son apparence, il se démarquera et étant donné la perception qu'il coûte beaucoup de nourriture, celui qui le possède signifie qu'il a assez d'argent pour le maintenir.


Ce ne serait pas naturel qu'un forgeron en garde un, mais comme nous ne faisons l'aller-retour entre la ville et ma maison qu'une fois toutes les une à deux semaines, on ne nous verra pas beaucoup. Même si quelqu'un est intéressé à enquêter, un forgeron qui a un lien avec un marchand et un comte qui a rapidement gagné en notoriété est trop suspect pour qu'ils pensent même à mettre la main dessus.


"D'accord, alors je vais le garder à la maison."


"Merci pour votre parrainage. C'est cher mais ça va, non ?"


"Ouais"


Notre famille a une bourse pleine maintenant. Il y a pas mal de pièces d'or de Son Excellence après tout.


« D'accord, c'est vendu alors. C'est bien de donner l'argent la prochaine fois. »


"Ah- d'accord. Ça ne te dérangerait pas si je revenais deux semaines plus tard, n'est-ce pas ? »


"Cela ne me dérange pas. C'est sûr, non ? »


"Ouais. J'aurai l'argent prêt à ce moment-là. »


"Entendu. Je leur dirai d'y connecter votre chariot. »


"Merci."


Puis Camilo se dirigea vers l'entrepôt.


Comments


bottom of page