top of page
Rechercher
  • Traduction : Dean

Ma vie d'ancien esclave dans un autre monde

Chapitre 6


Je me souviens, il y a bien longtemps


La totalité de la technologie elfique était basé sur la magie. Cela remplaçait l’électricité, la médecine, le gaz, l’eau, le traitement des déchets et eaux usées.


Les cristaux magiques englobaient une grande partie des ces besoins.Les cristaux avaient 2 origines bien différentes : les animaux de ce monde ou les mines.

Selon les livres que j’avais lu, il suffisait d’infuser de la magie dans certains cristaux pour les faire fonctionner. Mais, il fallait tout d’abord programmer les cristaux. Par exemple, pour les cristaux remplaçant les ampoules, ils ont besoin d’avoir une formule gravé dessus et être emplis de magie de lumière.


Si la lecture des livres avait été facile, l’application de cette lecture était loin d’être aussi simple. La gravure des cristaux devait être très précise et faite avec des matériels spécifiques. De plus, le stylo de gravure devait toujours contenir la magie nécessaire aux cristaux. Si le moindre millimètre de la gravure manquait de magie, la formule ne s’activait pas.


Après de nombreux échecs, j’eus finalement une réussite puis une deuxième. Lorsque mon taux de réussite commençait à approcher les 90 %. Tila me donna ordre de remplir les cristaux avec la magie adéquate.


Par exemple, la magie e feu pour les cristaux servant aux fourneaux, au chauffage,….la magie de l’eau pour les cristaux servant à la lessive, aux bains, l’arrosage des champs, la consommation domestique, la magie blanche pour la purification des égouts et toilettes. etc…...


De nombreux cristaux furent encore perdus dans le processus. Soit je ne réussissais pas à mettre entièrement la bonne magie, soit j’en mettais trop. Les cristaux étaient définitivement perdus.


Un jour, Alors que j’étais en plein travail, Tila descendit.


« Infuses de la magie dans ce cristal »


« Oui, Maître »


Après un rapide coin d’œil sur la formule gravée sur le cristal, J’ai pu voir qu’il s’agissait d’un cristal de glace. Une magie assez compliqué car elle mélange la magie d’eau et de vent. J’infusais donc ma magie, après une minute le cristal émit une lumière assez douce. Je le rendis à Tila que le posa sur sa tablette d’évaluation. Tila sourit à pleine dents.


« Ta magie est encore un peu instable et faible mais tu ne peux que progresser avec le temps. L’apprentissage accéléré est tout de même quelque chose. Qui aurais cru qu’en moins 6 mois tu maîtriserais toutes les sortes de magie. Mets ta main sur la tablette »


David Gautier (esclave)


Force : 25

Magie : 50


Compétence : Touche à tout

Magie de la Terre niveau 1

Magie de Vent niveau 1

Magie de l’Eau niveau 1

Magie du Feu niveau 1

Magie des Ténèbres niveau 2

Magie blanche niveau 1



Compétences additionnelles : apprentissage accéléré

Immortalité




« Parfait, parfait,parfait, tout ceci est parfait. Tu vas maintenant apprendre le contenu de ce livre. Tu ne le pouvais pas avant ta magie était trop faible, de plus cela risque d’être très dangereux pour toi. Mais c’est un pari pour le futur »



« Oui, maître »


Je pris le livre et commença à étudier sans remarquer Tila qui partait le sourire aux lèvres. Le titre du livre était Mémoire parfaite.




Retour au présent


La ville est déserte. Le sort de détection que j’avais lancé avait donc probablement réussi. Les autres maisons et bâtiments sont dans le même état que ma résidence. Tout est à l’abandon mais rien ne semble détruit. Il semble juste que la nature est commencé à reprendre doucement sa place sur la ville.


L’ensemble des bâtiments est toujours en bon état ( si on enlève les plantes qui grimpent dessus ou dedans). Les maisons sont construits avec des pierres nommées : Pitoz qui est une roche solide qui ne se détériore pas dans le temps.


De façon identique, tout ce qui est construit en bois (literie, armoires, tables, coffres,….) est également en bon état. C’est normal, d’après mes lectures, l’arbre utilisé est de l’aboisier. Un arbre qui une fois coupé et séché peut mettre des millénaires à se dégrader.


« Que faire maintenant?»



Le son de ma voix résonne dans ce village abandonné.



Comments


bottom of page